---------------------------------------------------------

Prologue

Prologue.

* image en recherche *

Je me suis assis à côté d'elle. Le feu, allumait par Flehmen quelques temps plus tôt, projetait des éclats de lumières rouge sur son visage pâle. Son regard se posait sur la flamme envoutante du feu de camp. Je la regardé sans ne rien dire, ses longs cheveux blancs masquer son visage impassible. Elle tenait toujours le livre entre les mains.  Sa n'est qu'en relevant ses magnifiques prunelles dorées que je compris qu'elle m'autorisait à le lire. La remerciant du regard, j'ouvris le livre et entrepris de lire les premières lignes avec avidité.

«  Ma vie a commencé il y a tellement longtemps. A vrai dire je ne connais pas mon âge ou du moins pas exactement.  Je ne suis que ce qu'ils ont voulu que je devienne, une entité dont l'énergie dépasse l'entendement humain. Gratifiée par un pouvoir que je n'ai jamais su contrôlé, allant jusqu'à détruire tout ce qui m'approchait. J'avais peur, peur de mes capacités mais surtout peur de devenir un monstre.  Mon histoire  a débuté dans cette endroit, cet endroit si sombre et si malfaisant ».

*

« Cela fait tellement longtemps que je vis cachée dans ce sinistre endroit. Mais où suis-je réellement? Je ressens ce qui me parait être de l'eau autour de moi. Etrange c'est comme si je pouvais la respirer! Ou alors, seraient-ce des tubes qui me le permettent ? J'entends des voix tout à coup! Mais je ne comprends pas ces paroles.  Je reconnais la voix de Hinarya, mais que dit-elle? Oh je ne peux pas rester sans savoir, je dois les ouvrir, oui Ouvrir les yeux ! Ce n'est pas si difficile... non? »

 Au delà de cet entrepôt sous terrain dépourvu de lumière blanche, un groupe de personne en blouse se tiennent debout devant une cellule de verre. Leurs paroles résonnent et frappent les parois métalliques qui bordent les murs. Le sol était fait d'un verre brillant, impeccablement nettoyer.

  • - Le projet est -il terminer ?
  • - -Nous attendons le rapport du directeur.
  • - Quand doit-on le recevoir?
  • - Ce soir.
  • - C'est parfait, si nous pouvons nous servir d'elle, cela sera ...
  • - Que se passe-t-il?
  • - Je crois qu'elle se réveille.

 Un signal sonore retentit dans la pièce. Soudain un homme entra. Il était grand, soigneusement peigné, pourvu de lunettes et vêtu d'une grande blouse de travail.  Le nom de "Dr  Johnson " en lettre d'argent orné le badge soigneusement cousu. Il dominait la pièce à lui seul, non seulement par son ampleur mais par le pouvoir qu'il exerçait sur ses pairs.

«  Qui est -il? Je ressens une présence, c'est étrange. Ces gens ne me veulent rien de bon, Je dois partir, et maintenant, vite!  Avant qu'il ne me force à quoi que ce soit, je dois le faire, pour le bien de tous ...Tiens! Je ressens quelque chose d'étrange dans mon dos, comme si j'avais quelque chose en plus, mais quoi ? il y a tellement de chose que je dois savoir, aidez moi seigneur. »

  • - Pourquoi s'agite-t-elle? Qu'avez vous fait? questionna le Dr Johnson.
  • - nous n'avons rien...
  • - Cela fait maintenant 25 ans qu'elle est maintenue dans cette paix! Et ce n'est pas des incompétents comme vous qui allaient tout foutre en l'air, sa je peux vous le dire!
  • - Pardonnez-nous monsieur.

Il ne répondit pas.

  « Je ressens du mouvement dehors, je ne peux rien voir, je crois être myope ou aveugle, ai-je un casque? Comment savoir? J'ai envie de partir, je veux partir, laissez moi ! »

 Avant qu'il ne puisse répondre, une onde retentit dans la salle, la capsule commençait à se fissurer, le craquement strident du verre polie alerta le groupe qui stoppa aussitôt toute conversation. Ils cherchèrent tous d'où provenait le bruit, les innombrables cellules qui ornaient les murs auraient produit un son insupportable. Ils espéraient  sans doute qu'il ne s'agirait pas du projet 3-9-3. Mais ils ne pouvaient niais avoir réveillé un tel fléau, l'arme qui les destinaient à vaincre à jamais les nécromanciens.  Le Dr Hinarya s'avança vers la cellule de celle qu'elle avait tant chérit. 

  • - -Je t'en prie Prisca, calme toi! tu ne comprends pas, ils ne te veulent rien !

  « Je l'entends, sa voix! C'est elle, c'est Hinarya mais que dit-elle ? Je crois qu'elle ne veut pas que je sorte,  je décide de lui répondre : « 

 - xxxxx  xxxxx xxxxxxx xxxx

 Stupéfait de son projet, Johnson s'adressa à Hinarya :

  • - Je crois qu'elle ne parle pas notre langue Dr ...
  • - c'est tout à fait normal puisqu'elle n'a jamais parlée notre langue. Elle doit avoir quelque chose en elle qui lui permette de comprendre ce que l'on lui dit sauf qu'elle nous répond dans sa langue. A vrai dire, je n'ai jamais compris ce qu'elle m'a dit, elle, par contre, elle comprenait, il n'y a que son Prénom que j'ai réussie à apprendre, rien de plus.
  • - Alors trouvez un moyen de la maintenir en paix!
  • - Très bien, mais j'ai peur que l'on manque de temps.

 « Je ne tiens plus en place, Je dois sortir. Je me sens à l'étroit, j'ai besoin d'espace et de liberté. Je me souviens à présent, j'ai reçu trop de leur coup, trop de leur produit!  Je sens quelque chose monter en moi, j'ai envie de le faire éclater, de sentir cette vibration qui m'incite à la tentation ! Je sais ce que je suis devenue,  ne me touchez plus ! » 

 Tout à coup, un rayon de lumière noirâtre jaillit de la capsule. Sous le poids de cette puissance, le verre céda, laissant le liquide s'écouler à travers la pièce jusqu'à ne plus pouvoir s'étaler.  La jeune fille tomba à terre, ne pouvant supporter son propre poids. Elle perdit conscience quelques instants, ce qui suffit au groupe à se jeter sur elle pour la neutraliser.

Elle interrompit ma lecture et me dit d'une voix grave.          

- Sa n'était  que le début, le début d'une longue rébellion contre la vie et contre moi-même. Je devrais la trouver, celle qui parviendrait enfin à me libérer

5 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site